Le cas des échecs scolaires et universitaires

La déperdition juvénile

La situation des jeunes

Dans les pays sous-développés et pays dits pauvres, des jeunes gens  sont jetés à la rue, chaque année, après un échec de 12 à 15 ans de formation. C'est aussi 12 à 15 ans de vie perdue sur les bancs de l’école. C'est aussi un bétail de chômeurs, d'insatisfaits sociaux, de revendicateurs permanents.

La cause première

Parce que mal orientés au départ, orientés sur une base logistique de disponibilité de places dans les écoles et filières de formations, une orientation qui a été faite sans tenir compte des performances capacitaires, des familles énergétiques motrices des enfants et la compatibilité entre filière de formation et apprenant.

Conséquences

 Ils se retrouvent au point de départ (le retour  au village et à la terre), chose qui n'a pas été apprise comme il se devait (manque de formation aux métiers de la terre), comparativement à ceux qui sont restés depuis leur enfance dans les plantations (qui ont appris et endurées les difficultés du milieu), le problème d'intégration et d’insertion se pose.

Chers parents la balle est dans votre camp, faites les cartes d'identités capacitaires de vos enfants, cela ne coûte rien!!

Pourquoi tant d’échecs  dans les milieux scolaires et  universitaires ?

  • Il faut noter que le grand nombre d'échec est dû au fait que les élèves et étudiants ne sont pas le plus souvent dans le domaine correspondant à leurs familles énergétiques respectives. Des élèves de familles énergétiques promotionnelles se retrouvent dans des filières scientifiques. D'autres de familles fondatrices se retrouvent  dans des filières de centralisateur. Cette cacophonie ne peut que donner des résultats médiocres. Source d'une déchetisation et d'une déshumanisation inimaginables.

Que faut-il faire pour sauver les enfants de cette déperdition?

La CICI aide à la prise de décisions, elle permet de savoir les domaines dans lesquels une personne peut exceller.

Elle révèle d'une part les carences , les faiblesses et les incapacités d'une personne face à une situation donnée et d'autre part ses atouts, ses forces et ses énergies motrices.

En matière d'orientation scolaire et académique, la CICI permet :  de savoir dans quels domaines une personne peut exceller facilement.

En matière professionnelle, la CICI vous permet de savoir dans quels domaines vous devez entreprendre et prospérer.

En matière matrimoniale une étude spécifique permet de révéler le type d'époux ou d'épouse qu'il faut à une personne.

Elle va plus  loin en ressortant les taux d'amour qu'un conjoint peut avoir pour son ou sa partenaire et les taux d'honnêteté, de solidarité, d'endurance face à une difficulté.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire